Web to Store (ROPO)

Web to Store (ROPO)

  • Auteur: François Houte
Web To Store Visite 360 Pro

Commençons par définir ce que l’on entend par Web to store :

C’est le fait d’aller chercher des informations sur internet en vue d’un achat (de bien ou de service) qui sera effectué localement auprès d’un professionnel ayant pignon sur rue.

Le ROPO c’est un peu la même chose, ROPO est l’acronyme pour Research Online, Purchase OffLine que l’on peut traduire par : Rechercher sur Internet, Acheter ailleurs que sur le net, autrement dit dans une boutique localement.

Voici une étude publiée par Solocal Group (Page Jaune). Selon cette étude réalisée en mars 2014, 80 % des consommateurs effectuent des recherches en ligne avant d’acheter en point de vente et surtout 65 % d’entre-eux déclarent le faire plus souvent qu’avant. Ce qui montre que cette tendance va encore augmenter dans les années qui viennent, notamment via les terminaux mobiles (smartphones, tablettes).
Lors d’un achat ROPO, il se passe en moyenne 7,5 jours entre le début de la prise d’information et l’acte d’achat.
L’internaute se révèle indécis jusqu’au moment de l’achat : 52 % d’entre-eux effectuent une dernière recherche en ligne avant de se déplacer en magasin et 31 % de ces recherches sont effectuées sur mobile.

Les informations que le consommateur récolte sur l’internet vont lui permettre de choisir où et à quel professionnel il va s’adresser. Si un commerce n’est pas visible, il n’a aucune chance d’être choisi. Si au contraire, il est visible et donne des informations de qualité sur son établissement, cela fera la différence.

Plus de huit entreprises sur dix (81 %) ayant fait faillite en France en 2013, n’étaient pas présentes sur internet ou sur les réseaux sociaux, selon une étude publiée jeudi 13 février 2014 par la société Email-Brokers.

infographics-parcours-d'achat-170614-5.indd

Auteur : François Houte
Translate »